Incivilités sonores

de à
Planifié Accueil
Chères Boisséennes et chers Boisséens,
 
Malheureusement, force est de constater que les années se suivent … et se ressemblent !
Avec les beaux jours,  reviennent immanquablement les incivilités sonores.
  • Qui a besoin de tronçonner et n’a que le lundi de pentecôte pour le faire,
  • Qui n’a pu tondre la semaine et le fait le dimanche,
  • Qui décide d’entreprendre des travaux de maçonnerie avec une pelleteuse ou une bétonneuse, une ponceuse, etc. !
  • (La liste n’est pas exhaustive)
Bref, chacun, individuellement, a une bonne raison de faire du bruit le soir, le dimanche ou les jours fériés.
 
Mais le retour des beaux jours et les allègements des mesures sanitaires nous ramènent au respect de la vie en collectivité : Nous vous rappelons les termes de l’arrêté préfectoral du 25 mars 2008 :
Article 10 – Les travaux momentanés de rénovation, de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage tels que tondeuses à gazon, bétonnières, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques ne peuvent être effectués que :
– les jours ouvrables de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 19 h 30
– les samedis de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h
– les dimanches et jours fériés de 10 h à 12 h.

 
Nous n’allons pas rentrer dans le débat de l’an passé (mais force est de constater que rien n’a changé), ce sont souvent les mêmes qui” polluent” l’ambiance générale, et presque toujours les mêmes qui subissent, impuissants, les nuisances.
 
Impuissants ? Pas tant que cela. La loi est la loi, et chacun doit la respecter.
En cas de non respect et après avertissement de votre voisin, il vous reste un geste citoyen, composer le 17 ou le 112 !
 
Nous rappelons les contrevenants qu’ils risquent jusqu’à 400 € d’amendes !
 
Toute l’équipe communication prie chaque lecteur de bien vouloir faire un effort et de respecter à minima la tranquillité de son voisin.
 
Bien à vous
 
L’Équipe communication